0
  • No products in the cart.

0
  • No products in the cart.

Solaire bio certifié, vrai ou faux ?

26 mai 2020

Toutes les réponses à vos questions sur les produits solaires pour apprendre à faire le meilleur choix !

Tous les produits solaires utilisent les mêmes filtres de protection

FAUX. Il existe 2 catégories de produits solaires : les solaires bio certifiés et les solaires conventionnels. Les solaires bio certifiés utilisent uniquement deux filtres solaires minéraux autorisés par le référentiel européen des cosmétiques bio (COSMOS) : l’oxyde de zinc et le dioxyde de titane.
Les solaires conventionnels utilisent des filtres synthétiques aussi appelés filtres organiques ou filtres chimiques. Il en existe une multitude mais aucun n’est accepté par le référentiel européen des cosmétiques bio (COSMOS)

Les solaires certifiés bio et les solaires conventionnels ont le même mécanisme d’action

FAUX. Les solaires conventionnels agissent selon un mécanisme d’absorption. La crème doit être appliquée 20min avant exposition pour que les filtres synthétiques aient le temps de pénétrer la peau et soient efficaces. Une fois dans la peau, ils absorbent les rayons UV et protègent les cellules autour.
Les solaires bio certifiés agissent selon un mécanisme de réflexion. Ils sont actifs immédiatement après application car ils ne pénètrent pas dans la peau. Les filtres minéraux restent en surface et agissent comme des milliers de miroirs qui renvoient les rayons UV pour protéger les cellules en-dessous.

Il est possible d’obtenir une protection à 100% (écran total)

FAUX. Aucun filtre solaire ne permet une protection à 100% contre les rayons UV. D’ailleurs, le terme « écran total » est désormais interdit.

Les produits solaires bio certifiés ne sont pas efficaces

FAUX. Ils sont aussi efficaces que les produits solaires conventionnels1, à condition de respecter les conseils d’utilisation et les précautions d’emploi. L’efficacité chez PUR EDEN est vérifiée grâce à des tests In Vitro couplés à des tests In Vivo. Vous pouvez retrouver tout le détail de nos protocoles de tests et nos résultats dans notre article dédié : Solaire bio : efficacité prouvée !”

Il y a peu de différence entre un solaire SPF 30 et un solaire SPF 50

VRAI. Un solaire SPF 50 est capable de filtrer 98% des rayonnements tandis que le SPF 30 en filtre 96.7%. C’est pourquoi l’allégation « Haute protection » est utilisable pour ces deux niveaux de protection. En fait, un solaire SPF 50 laisse passer 1/50ème = 0.02 = 2% des rayons solaires et un solaire SPF 30 en laisse passer 1/30ème = 0.033 = 3.3%.

C’est le phototype qui conditionne le choix de son niveau de protection solaire

VRAI. Il existe 6 phototypes de peaux, allant des peaux les plus claires aux peaux les plus foncées. Par exemple, phototype 1 = peau très claire, bronzant pas ou peu, rougit très vite, yeux clairs, cheveux roux et phototype 6 = peau noire. En fonction de votre phototype, vous devez donc adapter votre niveau de protection. Si vous êtes plus proche du phototype 1, il vous faudra une protection très élevée (50+), tandis que si votre phototype se rapproche du 6, un SPF 30 ou inférieur suffira. Attention, peu importe votre SPF, il faut systématiquement vous protéger du soleil et adopter les bons gestes face à l’exposition !

Les produits solaires certifiés bio ne sont pas agréables à utiliser

FAUX. Depuis l’apparition des solaires bio certifiés il y a 15 ans, les progrès en formulation sont considérables et nous arrivons désormais à obtenir des solaires discrets, faciles à appliquer au parfum agréable. Attention toutefois à ne pas comparer une texture de solaire conventionnel avec un solaire bio : les filtres minéraux ne permettent pas de concevoir des formules totalement transparentes : c’est le compromis à faire pour respecter votre santé et l’environnement.

Les produits solaires bio certifiés sont aussi dangereux pour l’environnement que les solaires conventionnels

FAUX. Les produits solaires bio certifiés sont formulés pour respecter les océans et en particulier les coraux. Leurs filtres minéraux (titane et le zinc) sont déjà présents naturellement dans l’environnement, contrairement aux filtres synthétiques. De plus, pour limiter le contact de nos filtres avec les coraux, la faune et la flore sous-marine, PUR EDEN a développé un double enrobage très résistant et hydrophobe. Les filtres minéraux sont autorisés partout et aucune étude scientifique n’a à ce jour prouvé une quelconque écotoxicité. Les filtres synthétiques sont quant à eux interdits dans certaines régions du monde (Hawai, Palau, Mexique, Australie…)2.

Les solaires bio certifiés contiennent des nanoparticules

FAUX3. Il faut savoir que la définition d’une nanoparticule n’est pas claire (absence de protocole de référence). Pour connaître cette information, nous nous basons sur les documents et analyses du fournisseur de filtre.

Si un produit solaire contient un ingrédient sous forme de nanoparticules, la liste INCI mentionne [NANO] après l’ingrédient. Les filtres de taille nano permettent d’obtenir une texture beaucoup plus transparente. C’est pourquoi, le léger voile blanc laissé par une protection solaire est une preuve que le filtre n’est pas sous forme de nanoparticules. Toutes nos protections solaires PUR EDEN sont sans nanoparticules.

Comme pour les filtres synthétiques, les filtres minéraux sont efficaces seulement au bout de 20minutes

FAUX. Les filtres minéraux sont efficaces immédiatement après application contrairement aux filtres synthétiques avec lesquels il faut attendre environ 20minutes pour qu’ils pénètrent l’épiderme et agissent efficacement.

Les produits solaires bio certifiés ne sont pas résistants à l’eau

FAUX. Ils sont aussi résistants que les produits solaires conventionnels. Cette résistance est d’ailleurs prouvée de manière In Vitro et à travers nos tests d’usage.

Les filtres minéraux pénètrent la peau et l’organisme

FAUX. Les études4 montrent que les deux filtres minéraux utilisés en bio ne traversent pas la barrière cutanée et sont d’ailleurs définitivement adoptés comme sûrs dans les produits solaires par la FDA aux États-Unis. À contrario, il est prouvé4 que les principaux filtres solaires synthétiques pénètrent la peau à des concentrations nécessitant des tests toxicologiques complémentaires pour prouver leur innocuité. Ils pourraient alors être interdits si jugés trop dangereux. Lire notre article “Solaire bio : votre santé sans compromis”.

Les produits solaires synthétiques peuvent être utilisés partout dans le monde

FAUX. De plus en plus d’endroits dans le monde sont en train d’interdire les produits solaires contenant les filtres synthétiques les plus controversés (octocrylène par exemple) à cause de leurs effets écotoxiques sur les coraux et la biodiversité marine. C’est le cas à Hawai, au Palau, au Mexique par exemple. Seuls les produits solaires à base de filtres minéraux sont autorisés partout dans le monde sans restriction.

Il est possible de faire des allergies en utilisant des produits solaires

VRAI et FAUX. Seule la protection solaire minérale évite les allergies car les minéraux sont inertes et ne pénètrent pas la peau. C’est d’ailleurs la protection la plus recommandée pour les bébés et les enfants dont la peau est plus perméable et sensible. En revanche, certains filtres synthétiques des solaires conventionnels sont allergisants et de plus en plus de personnes ne peuvent plus les utiliser.

Auteurs : Audrey MAES & Tanit EPELLY 

Pour suivre les actualités et les nouveaux articles du blog PUR EDEN, suivez notre page Facebook PUR EDEN La nature partagée !

Partager:

Laisser un commentaire