0
  • No products in the cart.

0
  • No products in the cart.

Solaire et pénétration cutanée : état des lieux

18 mai 2020

Nous avons créé la gamme solaire S.U.N pour vous donner accès à une protection solaire sûre et efficace. Et cela passe par une totale transparence sur notre travail ! Depuis peu, les filtres UV sont suspectés de pénétrer l’organisme et perturber le système endocrinien. Voici les dernières informations scientifiques à ce sujet.

Filtres synthétiques et pénétration cutanée : un constat inquiétant !

Les filtres synthétiques – Avobenzone, Oxybenzone, Octocrylène – traversent la peau et s’accumulent à des concentrations nécessitant des études complémentaires de toxicité : c’est prouvé par l’étude de 2019 demandée par la FDA1 qui analyse le comportement de ces filtres synthétiques en conditions réelles sur des volontaires (publication dans la revue médicale JAMA2). Les prélèvements réalisés (sang, urine, liquide amniotique, lait maternel) montrent une accumulation de ces filtres synthétiques à des concentrations supérieures à 0.5ng/mL dès la première application et détectable plus de 7 jours après application.

Les filtres synthétiques – Homosalate, Octisalate et Octinoxate – traversent la barrière cutanée immédiatement et durablement : c’est le constat d’une étude complémentaire de 2020.

La FDA a publié dans un communiqué officiel que des données toxicologiques supplémentaires sont nécessaire avant d’adopter les filtres synthétiques comme sûrs dans les applications solaires.

L’alternative sûre : les filtres solaires minéraux

Seuls deux filtres solaires minéraux sont utilisés dans les crèmes bio (oxyde de zinc et dioxyde de titane) :

 

Les particules d’oxyde de zinc ne traversent pas les couches superficielles de la peau :  c’est ce que prouve l’étude publiée dans le livre « Archives of toxicology »3 en 2015 après le test de différents filtres minéraux à base d’oxyde de zinc sur des volontaires (prélèvements de peau, sang et urine)

Les particules de dioxyde de titane ne traversent pas la barrière cutanée : c’est démontré par les laboratoires Odysud et Atoxigen depuis 2019 avec l’étude du comportement de la crème solaire la plus concentrée en dioxyde de titane sur des explants chirurgicaux de peau humaine. De plus, la crème a montré une excellente résistance au vieillissement.

La FDA a publié dans un communiqué officiel que les filtres minéraux sont définitivement adoptés comme sûrs dans les applications solaires.

La crème solaire minérale représente à ce jour la protection la plus sûre pour notre santé selon les dernières études scientifiques. À contrario, les études confirment que les filtres synthétiques pénètrent le système sanguin. Certains d’entre eux sont même en cours d’analyse au niveau européen pour un éventuel classement en tant que perturbateur endocrinien. Ces filtres représentent plus de 80% du marché solaire. Nous vous recommandons ainsi de choisir des protections solaires minérales et certifiées COSMOS ORGANIC, la garantie d’un haut niveau de qualité.

Auteurs : Audrey MAES & Tanit EPELLY – Crédits Photo : Kristaps Grunsteins, Nathan Dumlao -sur Unsplash

1FDA : Food and Drug Administration

2Effects of Sunscreen Application Under Maximal Use Conditions on Plasma Concentration of Sunscreen Active Ingredients 04/06/2019

3A review of critical factors for assessing the dermal absorption of metal oxide nanoparticles from sunscreens applied to humans, and a research strategy to adress current deficiencies 11/2015

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31058986

https://www.fda.gov/news-events/press-announcements/fda-advances-new-proposed-regulation-make-sure-sunscreens-are-safe-and-effective

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26140917

https://jamanetwork.com/journals/jama/article-abstract/2759002?resultClick=1

Pour suivre les actualités et les nouveaux articles du blog PUR EDEN, suivez notre page Facebook PUR EDEN La nature partagée !

Partager:

Laisser un commentaire